Ivoire Road Trip Divo : Ivoire et ses ambassadeurs laissent des traces indélébiles dans le Lôh-Djiboua

0

A Divo, l’Ivoire Road Trip a dépassé  sa promesse. Brassivoire, via sa marque Ivoire ainsi que ses ambassadeurs Yodé & Siro et Serge Beynaud, ont procédé à un planting d’arbres le samedi 18 septembre à la réserve botanique de Divo.

4

Cette noble action s’inscrit dans le prolongement de la politique de responsabilité sociétale du Groupe Heineken dénommée « Brew a Better World » qui signifie, « Brasser un Monde Meilleur ». Planter des arbres, c’est apporter une contribution notable à la protection de l’environnement, pilier essentiel du brassage d’un monde meilleur.

Lire Aussi : Ivoire Road Trip (étape 1/5) : Yodé et Siro lancent un appel depuis San Pedro !

Ce geste a été fort apprécié par les autorités administratives et forestières de la ville, dont la présence a donné une allure solennelle à cette opération. « Sauver la Côte d’Ivoire, c’est aussi et surtout redorer son couvert forestier car l’économie de notre pays repose sur l’Agriculture » Justifie Siro.

Le circuit écotouristique a ensuite permis aux caravaniers de découvrir le Jardin des Palmiers. Une visite qui laissera aussi des traces : « Nous recevons ces grosses stars de la musique ivoirienne avec plein d’émotions. C’est la toute première fois que des célébrités de leur calibre nous font l’honneur de venir voir de près ce que nous faisons », s’en est réjoui M. Doumbia Mohamed, membre du comité de pilotage de ce centre d’éducation environnementale travaillant à la préservation du palmier (espèce surexploitée). Ce centre est par ailleurs un laboratoire de valorisation des produits issus de l’exploitation de cette plante.

Lire Aussi : Ivoire Road Trip à Korhogo : Ce qu’Ivoire et ses ambassadeurs Yodé-Siro et Serge Beynaud ont apporté au Péleforo 

Valoriser, le terme prend tout son sens quand un peu plus tard dans la soirée, Yodé et Siro montent sur scène parés d’écharpes, colliers, bracelets, couronnes…confectionnés par les artisans dudit Jardin. Après la promotion du tourisme et de la culture locale, la sensibilisation aux bonnes pratiques écologiques, reste la composante enjaillement.

Là aussi, l’étape de Divo a eu sa particularité. La ville a une histoire avec les ex-membres du groupe Les Poussins Chocs. En effet, « C’est ici à Divo qu’à la faveur d’un concours Wôyô nous avons eu notre premier producteur. En gros notre carrière est partie d’ici…nous devons tout à Divo, » a laissé entendre la meilleure voix du Zouglou, Dali Djédjé Gervais allias Yodé.

C’est ce lien affectif qui explique entre autres le don de 500 kits scolaires effectué la veille par YeS via sa Fondation éponyme à l’ epp Dioulabougou. C’est ce qui justifie sans doute également l’engagement pris par les ambassadeurs de la marque Ivoire de sortir de l’ombre un talentueux artiste de ladite localité.

Lire Aussi : Ivoire Road Trip (étape 3/5) Daloa : les temps forts de la caravane de joie, d’ enjaillement et de découverte

Comme à l’accoutumée, la messe des ‘’Papes’’ du Zouglou fut précédée par un agréable récital du Coupé-Décalé, avec à la baguette, Serge Beynaud, l’autre ambassadeur de la bière Ivoire. Au village Ivoire, l’enjaillement surabonde et heureusement, les convives étaient bien nombreux : animation maquis, jeux concours, ambiance Wôyô assurée justement par les excellentes formations artistiques Wôyô Djidji et les Pro du Zouglou, sans oublier l’orchestre Bravo qui a apporté sa touche de variété à cette belle soirée.

Lire Aussi : Elê Festival d’Adiaké 2021 : la bière Ivoire, partenaire naturel de la culture ivoirienne, sacrifie à sa tradition

Tout un concentré d’ingrédients qui ne font qu’ exhauster davantage le plaisir unique qu’offre Ivoire Road Trip. La caravane de la joie se dirige en ce moment vers Daoukro où elle posera ses valises du 24 au 25 septembre prochain. Comme promis, les populations vivant à l’Est de la Côte d’Ivoire auront aussi leur part d’ enjaillement à la manière Ivoire.

Marius Aka Fils

 

commentaires
Loading...