Ivoire Road Trip (étape 3/5) Daloa : les temps forts de la caravane de joie, d’ enjaillement et de découverte

0

La marque de bière Ivoire poursuit trois nobles objectifs à travers son  concept Ivoire Road Trip. Primo, magnifier la terre d’Ivoire en développant un tourisme local itinérant. Sur ce chapitre, l’axe Abidjan-Daloa a été passé au peigne fin par les caravaniers. Une fois dans la Cité des Antilopes, en plus du traditionnel Feu au camp (l’ Akwaba à façon Ivoire) ; les visiteurs ont fait une incursion dans le légendaire centre artisanal de Daloa. Venir dans cette ville sans toucher aux célèbres « tapettes (Ndlr : sandales artisanales) de Daloa » équivaudrait à non ‘respect de la tradition’’.

4

Lire Aussi : Road Trip Ivoire : San-Pédro, Korhogo, Divo, Daloa, Daoukro, Serge Beynaud et Yodé-Siro viennent à  vous (Brassivoire) !

Secundo, célébrer la culture ivoirienne. Tout comme à San Pedro (étape 1) ensuite à Korhogo (étape 2), à Daloa, la marque Ivoire, cette « bière qui nous rassemble », a réalisé un savant brassage culturel. L’hospitalité du peuple Bhété s’est une fois de plus agréablement soumise à l’impératif du vivre ensemble. Aussi la quarantaine de ‘’Road Tripers’’ s’est rendu compte que la Cité des Antilopes regorge d’un dense patrimoine musical. En plus d’être le berceau de plusieurs célébrités artistiques ; notamment Aba Sylvain allias Siro ; du duo Yodé et Siro.

Tercio, démocratiser l’enjaillement. Autrement dit permettre également aux populations et autre fans vivant à l’intérieur du pays, de communier [gratuitement] avec des grosses pointures de la musique. En Zouglou et en Coupé décalé, difficile de faire mieux qu’une affiche Yodé & Siro et Serge Beynaud partageant un même podium. Ces instants uniques, les populations de Daloa l’ont vécus en temps réel à la ‘’place Lobia’’.

Lire Aussi : Ivoire Road Trip (étape 1/5) : Yodé et Siro lancent un appel depuis San Pedro !

Le vendredi 10, l’orchestre Groove Girls (100% féminin) annonçait la couleur à travers un show délirant délivré en 3 heures chrono. Les ‘’Pro du Zouglou’’ et leurs textes emprunts d’humour, ont ensuite occupé la scène. Lesquelles prestations suivies d’une belle animation maquis comme sait bien le faire Ivoire, bière d’ enjaillement par excellence.

Le samedi 11 septembre, c’était au tour du groupe Wôyô Djidji d’ouvrir le spectacle. Une fine pluie s’invite à la fête pendant ce temps. Sauf que les chœurs emballant et la chaleur de la percussion suffisent à réchauffer les spectateurs ; ne dit-on pas que le Zouglou est un esprit ?

Il est 23 h lorsque Serge Beynaud monte sur le podium. Les titres ‘’Karidjatou’’, ‘’Lôkô-Lôkô’’, ‘’Kababléké’’, ‘’maitre de ma life’’, ‘’Zangoule’ …s’enchainent et la foule prend alors les allures d’un Flashmob. La belle chorégraphie livrée par la star du Coupé décalé  est royalement imitée par les occupants de la place Lobia.

S’en suit ‘’l’homélie des Papes’’ du Zouglou. Elle débute tout naturellement par un message d’espoir traduit dans leur tube : « La vie ».  Yodé et Siro sont là, la messe du Zouglou peut commencer. Le  ‘’village Ivoire’’ dans son ensemble est aspergée de goutte de pluie ; sans doute signe de bénédiction. ‘’Atito’’, ‘’Y’a son goût dedans’’ ‘’Coco’’, ‘’Gbonhi’’ bref,  les ex-membres du groupe ‘’Les Poussins Chocs’’ livrent un show à la fois chic et choc, communion totale  entre ‘’esprit Ivoire Road Trip’’ et amateurs de la bière Ivoire.

Lire Aussi : Ivoire Road Trip à Korhogo : Ce qu’Ivoire et ses ambassadeurs Yodé-Siro et Serge Beynaud ont apporté au Péleforo 

Avec la bière Ivoire, l’enjaillement ne finit jamais. A preuve, le Lôh-Djiboa, précisément la ville Divo,  accueille l’Ivoire Road Trip les 17 et 18 septembre prochain, Place de la Mairie.

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...