Covid-19 : [Elle a déjà fabriqué 9 milliardaires], lisez cet article, vous comprendrez beaucoup de choses !

0

A 7h Gmt ce jeudi (27 mai) le décompte funeste des victimes du coronavirus dans le monde affichait 168 millions cas pour 3,5 millions décès. Avec un top 5 sépulcral dominé par les Usa (592 000 décès). Suivis de l’Inde (315 K), Brésil (454 K), France (108 K). Et enfin le pays de Recep Tayip Ergogan qui pleure à ce jour ses +46 K morts de Covid-19.

4

Des chiffres évidement effroyables. A l’idée que nous qui écrivons et vous qui lisez ces lignes, rêvons tous-tout comme ces millions d’âmes hélas détruites- de voir 2022 et par-delà. Malheureusement le coronavirus à lui seul a arraché à notre affection près de 4 000 000 de nos proches.

Lire Aussi : Covid-19/ Chu de Cocody : les Alumni de MDE renforcent le maillon principal de la lutte !

Le contraste dans cette affaire est que d’autres chiffres liés à cette faucheuse donnent encore plus de tournis. Selon la très sérieuse Ong Oxfam, la commercialisation des vaccins contre le Covid-19 a rendu neuf (9) personnes milliardaires.

Ces nouvelles fortunes, dont le cumule s’estime à 19,3 milliards de dollars, ont émergé « grâce aux profits faramineux des groupes pharmaceutiques qui ont un monopole sur la production de vaccins contre le Covid. » Révèle l’organisation non gouvernementale connue pour son combat contre les inégalités dans le monde.

Deux (2) des milliardaires du Covid-19 ont été dévoilés par le célèbre confrère américain Forbes. Information relayée par la “People’s Vaccine Alliance”. Organisation regroupant  des organisations et personnalités réclamant la gratuité des vaccins contre le Covid en tout lieu. Plateforme dont est membre l’Ong Oxfam.

Il s’agit du Pdg de Moderna (société de biotechnologies américaine) Stéphane Bancel. Le Français pèse désormais 4.3 milliards de Dollars soit 2 150 milliards de Cfa. Fortune avoisinant le budget du Bénin (2,4 K Milliards de Fcfa. Et représentant un peu plus du  ¼ du budget annuel (2021) de la Côte d’Ivoire.

Lire Aussi : Covid19 et économie numérique : Tanguy Anegbele (Expert ivoirien en Business Intelligence) se prononce

Bancel est contrebalancé dans ce sprint à l’enrichissement par un certain Ugur Sahin, le patron de BioNtech. En effet  arrivé en tête de la course au vaccin contre le covid-19, ce dernier a vu sa fortune dépasser les 5 milliards de dollars, selon l’indice Bloomberg Billionaires.

Pendant ce temps les pays à faible revenus n’ont reçu que 0,2% des vaccins produits au  monde

Oxfam insiste à affirmer que  la fortune cumulée de ces 9 milliardaires permettrait largement (Ndlr : 1,3 fois) de vacciner les populations de l’ensemble des pays pauvres de la planète. Elles qui sont  privées de vaccins en raison de l’important déficit des doses disponibles. A noter que les 7 autres milliardaires, dotés de “vastes portefeuilles d’actions” dans des sociétés pharmaceutiques, ont connu une hausse cumulée de leurs patrimoines de 32,2 milliards de Dollars.

Quand l’Allemagne, le Royaume-Uni et la versatilité de la France bloquent la vaccination des pauvres

“Ces vaccins ont été financés par des fonds publics et devraient être avant tout un bien public mondial”, martèle Sandra Lhote-Fernandes, d’Oxfam France. Dans son plaidoyer l’activiste appelle en fait à mettre fin de toute urgence à ces monopoles. Il faut dire que la question fait débat et c’est l’un des enjeux du récent sommet mondial sur la santé du G20 tenu à Rome.

Il faut savoir en effet que  le Royaume-Uni et l’Allemagne bloquent les initiatives visant à lever les barrières liées à la propriété intellectuelle” sur les vaccins. Chose que dénonce Oxfam qui ne manque pas de déplorer  aussi une “position ambiguë” de la France sur le sujet.

Récemment à Paris lors du sommet dit sur les économies africaines, certains  décideurs du continent noir avaient demandé la levée des brevets des vaccins anti-Covid afin de permettre la production locale (en terre africaine. Malheureusement cette requête n’a pas reçu une suite favorable. D’autant que l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) chargée de trancher répond des pays cités plus haut. Ce malgré soutien affiché par les Usa à l’Afrique dans ce dessein.

En sommes le tiers monde ne sera pas autorisé à produire ses propres vaccins. Le monopole demeurera et les fortunes continueront de prendre des rondeurs. Tant que le Covid-19 sévira. Vous comprendrez pourquoi d’autres variant se développent depuis peu. La cruauté, l’autre vrai nom de l’humanité.

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...