Covid19 et économie numérique : Tanguy Anegbele (Expert ivoirien en Business Intelligence) se prononce

0

Tanguy Anegbele est un expert en Business intelligence et Big data, entrepreneur et Directeur général de Nedtics, basée aux États unis et spécialisée dans le conseil stratégique et numérique. Dans cet entretien, il nous parle des opportunités qu’offre la révolution numérique au continent africain.

4

Inprouv’Africa : Comment appréciez- vous la situation économique mondiale dans le contexte Covid ?

Nous traversons une crise sanitaire qui affecte considérablement toutes les activités allant du secteur informel aux grandes entreprises. Environ 1,25 milliards de personnes à travers le monde seraient touchées par une réduction salariale. Cette situation est donc le fuel d’une crise économique mondiale. En France par exemple une contraction trimestrielle du PIB estimée à 5,8% au 1er trimestre. Soit un recul de 6 points par rapports aux prévisions périodiques. Cette baisse sera bien évidemment ressentie par nos États africains qui sont fort dépendants de la santé financière et économique des grandes puissances.

Lire Aussi : Communiqué : Majorel Afrique met en place une hotline d’écoute et de soutien dédiée à ses collaborateurs

Inprouv’Africa : Que proposez-vous concrètement à ce niveau pour votre continent ?

Nous pensons qu’il faut d’abord faire un diagnostic clair de la situation. La crise économique est engendrée par les mesures de survie prises en vue de freiner la progression du virus. Le  Covid montre finalement  la nécessité pour les Africains d’entamer le processus de digitalisation des entreprises, des services publics et de la consommation. En Côte d’Ivoire certaines entreprises ont dû réaménager leurs horaires de travail. Ce qui a forcément entrainé une réduction d’activité donc du chiffre d’affaires. Nous aurions pu endiguer ses effets si nos États et nos entreprises avaient réellement enclenché la transformation digitale dans la gestion des activités sociétales. Nous pensons qu’en dehors de tous les ajustements structurels, réduction d’impôt,  il serait judicieux de repenser nos politiques. A chaque époque sa révolution, aujourd’hui nous sommes à l’heure de la révolution numérique.

Inprouv’Africa : C’est quoi la révolution numérique ?

La révolution numérique ou digitale  est l’ensemble des bouleversements sociaux liés à l’essor des nouvelles technologies et d’internet. Cette révolution a totalement changé les habitudes des Hommes. Elle a commencé timidement  jusqu’à atteindre aujourd’hui un vrai pic. Par exemple par le passé il fallait envoyer des lettres en format papier d’un endroit à un autre pour donner ou obtenir juste des nouvelles de son ami. Aujourd’hui grâce à internet via des applications numériques, en un clic tout se sait.

Inprouv’Africa : La Cote d’Ivoire est dotée d’un Ministère de l’Economie Numérique, pensez-vous que nous sommes sur la bonne voie ?

C’est un signal fort et cela est à saluer. Néanmoins il faut  une politique réelle de développement digital. Pour être honnête je n’en vois pas les effets. En matière de développement numérique au sens professionnel du terme, la Côte d’Ivoire est aux abonnés absents. L’économie numérique ce n’est pas que donner accès à internet  ou communiquer sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’être capable de développer des activités génératrices de revenus et pourvoyeuses d’emplois avec cette richesse.

Lire Aussi : Tics/ Découvrons l’Ansut : la structure ‘’fantôme’’ en Côte d’Ivoire mais très engagée pour le Maroc

Inprouv’Africa : Ne pensez-vous pas que tout ceci est difficilement réalisable pour nos pays ?

Il n’y a rien qui soit difficilement réalisable. Tout dépend de la volonté de nos gouvernants et autres chefs d’entreprises. Cette transformation digitale doit d’abord commencer par le changement des comportements, une flexibilité plus accrue ; le tout encadré par  une véritable politique de développement de l’économie numérique.

Inprouv’Africa : Quel serait votre mot de la fin ?

Je voudrais saluer les autorités  de mon pays qui montrent une bonne volonté concernant l’essor du numérique dans notre pays. Je voudrais leur demander d’aller encore plus loin par le développement numérique des différents secteurs d’activités. Dans l’éventualité d’une recrudescence de la propagation de cette pandémie, il faut anticiper pour permettre à l’Etat et aux entreprises de continuer à fonctionner en faisant du chiffre afin de préserver les emplois. La croissance de demain repose sur le développement de l’économie numérique.

Réalisée par Patricia K.

commentaires
Loading...