Spiritualité : Si aujourd’hui Yapi Frank Stéphane est prêtre catholique… vraiment rien n’est impossible à Dieu !

0

Son témoignage donne froid dans le dos. Si tout était cartésien ici-bas, c’est sûr que l’espèce humaine l’aurait banni. Quels qu’en soient ses efforts de reconversion. Mais, ne vous y méprenez pas. Yapi Frank Stéphane ne fait pas du marketing religieux.  Car Prêtre de l’église Catholique, il sait  qu’on ne peut faire du faux à cet endroit précis. C’est-à-dire en pleine Eucharistie (Ndlr : le sacrifice de Jésus pour le rachat des péchés des Hommes).

4

Ce dimanche 14 mars 2021, il se tenait devant l’autel du Seigneur, précisément celui de l’église Notre Dame de l’Incarnation de la Riviera Palmeraie. Qui plus est la paroisse fréquentée par une certaine élite. Autrement dit des âmes péniblement manipulables. L’Abbé ne saurait en rajouter davantage ; conscient des sanctions divines encourues. Quand bien même, miséricordieux, il l’est.

Pendant que l’aumônier livrait son témoigne sur la miséricorde du Très Haut, nous sommes attirés par l’attitude de notre voisine de banc. Cette dame visiblement effarouchée, n’a pas bougé d’un cil. A deux rangées près, une autre fondait carrément en larmes.

Lire Aussi : Police/Découvrons le Sgt/C. Dibié Dibié Francks M. : l’unique Masseur-Kiné-Rééducateur ivoirien !

Il faut dire que la Riviera Palmeraie ce quartier chic est infesté de drogués. Dans les ruelles séparant ces grosses villas se retrouvent des adolescents, ces ‘’enfants de boss’’ filles comme garçons, pour inhaler le joint. Le parfum des stupéfiants flotte en permanence dans le vent de ce côté-là. Sans doute la réaction de ces pauvres mères est liée à cette réalité. Elles qui en engloutissant des millions de FCFA dans l’éducation de leurs progénitures n’envisageaient guère un tel scénario.

Ce culte ordinaire (messe de 19h du dimanche) a pris l’allure d’une messe de requiem. Bon nombre ont eu recours à leur mouchoir de poche en effet. Quoi de plus logique quand un berger confesse ceci devant ses brebis : « (…) Jeune, j’étais très envieux… Conséquences : une vie de débauche qui commence par mon renvoi du petit séminaire…Puis …braqueur, falsificateur de billets de banque (…) Au Nigeria je me suis reconverti dans le trafic d’*…. (Ndlr : le ‘’d’’ n’est pas celui du mot drogue, pire que ça en fait) ensuite après des séances initiatiques au Vaudou au Bénin, j’ai sombré davantage…Tenez-vous bien j’ai (…).»

Souffrez que nous sectionnions certaines séquences de ces aveux. La répugnance d’un récit et le charme de voir que malgré toutes ces « abominations », Frank Stéphane est témoin vivant de la longanimité céleste. C’est toute la problématique que traite justement  ’Le Fils de tant de larmes’’.  C’est le livre que nous recommande ce serviteur de Dieu. Celui qui fut hédoniste, cet ex-escroc redouté de la commune de Cocody qui a heureusement rencontré le Seigneur sur le chemin de « Damas ».

Lire Aussi : Côte d’Ivoire/ A entendre des sachants : 2020 s’articulera « d’évènements brusques et inattendus » !

En fait, nous somme ce peuple subjugué et gémissant en silence sous la férule du diable et de ses suppôts. Nous souffrons parce qu’à nos yeux il est indéniable que le pardon ne puisse nous être accordé. Eh bien “nous faisons erreur” martèle l’oint de Dieu au timbre vocal singulier : «  N’ayez pas peur de vous rapprocher de Dieu. Ne doutez jamais de la miséricorde du Seigneur…la grâce qu’il nous accorde quotidiennement n’est qu’une goutte d’eau de l’océan d’Amour qu’il a pour nous ! »

Evidemment l’Abbé Yapi Frank Stéphane n’a pas vu ses péchés absous par le Grand Manitou pour ses beaux yeux. Celui qui dans un passé pas très lointain appartenait à un redoutable gang de faussaires, a dû faire le pas : «  Venez à moi, vous êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos. / Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes » Dixit le Seigneur selon Mathieu 11 Verset 28-30.

Ce gros pécheur a cru en la miséricorde et a surtout suivi les « instructions » et désormais la vie ancienne est passée. Que s’est-il passé entre sa vie ténébreuse d’autrefois et celle illuminée par la lumière du Saint Esprit, d’aujourd’hui ?  Comment s’y prendre pour naitre de nouveau comme Père Yapi Frank Stéphane ? Comment faire pour demeurer dans la grâce ? Réponses pratiques dans ‘’Le Fils de tant de larmes’’.  Autobiographie, hautement osée du concerné, en vente en librairie en ce moment. Dans ce livre, bien entendu vous découvrirez la forme discernable du péché.  Mais également les merveilles du Seigneur dans sa force de pardonner, de transformer nos cœurs, nos âmes et nos corps.

Besoins d’édification à travers cette histoire bouleversante ? Contactez Abbé Frank Stéphane au (+ 225)  0709 4949 86

Marius Aka Fils 

commentaires
Loading...