Média/ victime de cyberattaque : Afrik Soir actif incessamment, André Silver K. (ASK) : «C’est le prix de l’indépendance »

0

Ça ne saurait tarder. www.afriksoir.net  reprendra incessamment du service. La bonne nouvelle vient du patron lui-même. Nous avons échangé à l’instant avec le confrère André Silver Konan .

4

Les internautes ont dû faire la remarque. Voilà  plus d’une semaine que les abonnés d’Afrik Soir ne reçoivent pas de notifications. En fait des cybercriminels en ont décidé ainsi. Le site d’information est victime de cybercriminalité . Pis comme s’ils étaient en mission commandée, ces quidams sabotent les travaux de restauration engagés par les responsables dudit support. Du moins à en croire le promoteur André Silver Konan : « Hier on avait réussi à restaurer pendant un bout de temps et après les pirates ont malheureusement repris le dessus. »  

Lire Aussi : Média/ Télé : « Les Gbê », « Défends tes 50 000 » et maintenant le Foot s’invite à grande jambe sur A+Ivoire

C’est tout de même un confrère quelque ‘’déçu’’ que nous avons eu au bout du fil. Car la logique aurait voulu que des ennuis techniques rencontrés par une telle plateforme (Top 5 des sites d’information les plus visités) ne passent pas inaperçus. Au nom du bon sens et surtout de la confraternité (secteur des médias).

Et face à notre étonnement relatif à ce black-out du reste inconcevable, ASK demeure imperturbable : « Plein de personnes sont informées mais … (Rire). Que les gens sachent que la liberté de presse se nourrit de l’indépendance aussi bien des médias que des journalistes… S’il n’y a pas de tolet autour de cet incident c’est parce qu’aucun camp (politique, Ndlr) ne se reconnait dans Afrik Soir…Nous payons le prix nous  l’indépendance…(Rire) »

Lire Aussi : Régulation des médias (campagne)/ RTI, LIFE TV, NCI, Frat Mat : ce que la Haca devrait plutôt faire !

André Silver Konan garde la tête haute et réitère son engagement auprès des sans voix.  Autrement dit exercer dignement son sacrificiel métier de journaliste.  Consistant à rechercher la vérité dans cette marre de mensonge dans laquelle baignent les Ivoiriens. Retenons une chose, la plateforme d’information générale : www.afriksoir.net sera rétablie dans pas longtemps, si ce n’est déjà fait. Et Afrik Soir comme www.inprouvafrica.com ont choisi leur camp : la vérité.

Marius Aka Fils

 

commentaires
Loading...