Football /Ange Landry Bouré : cet Avant-centre venu de l’Inde serait ‘’bourré’’ de talent

0

1,75mètres pour 70kg. Voici un pan des mensurations de Bouré Ange Landry. Né le 25 décembre 2000 à Bonoua, il a été très tôt piqué par le virus du ballon rond. Au point où, il n’a pas eu de mal à gagner en réputation dans bon nombre de tournois pour son immense talent de footballeur.

4

Mais c’est à l’As Divo, club de D3 qu’il va véritablement s’éclater lors de la saison 2018-2019. Très vite, Bouré Ange Landry David gravit les échelons et tape à l’œil de recruteurs. Eux  qui tentent de lui trouver un club hors du territoire ivoirien. Finalement, c’est au sein du Payolli India, club du championnat indien, qu’il se fait ‘’enrôler’’.

Football ivoirien,

Lire Aussi : « Affaire Krépin Diatta » : Serge Beynaud, ‘’le Bagnon’’, de grâce ne t’assois (plus) en compagnie des moqueurs !  

 Joueur passionné, doté d’une rapidité de Jaguar, perspicace devant les buts avec des dribbles déroulants du fait de sa grande technicité et de son aisance à évoluer des deux pieds, Bouré parvient à percer les filets adversaires et à se tailler une réputation en Inde. De nombreuses qualités qui, malheureusement pour le joueur, ne seront pas toutes exploitées. En raison de l’interruption du championnat indien (pour cause de crise sanitaire mondiale).

De retour désormais en Côte d’Ivoire, Bouré Ange Landry se dit prêt à mettre son talent au service de son pays. Il a hâte d’arborer la tunique Orange-blanc-vert pour contribuer également à sa façon, à mener la sélection nationale au bout de ses objectifs. « Je le dis franchement, j’ai toutes les aptitudes pour jouer pour la Côte d’Ivoire. Je suis donc prêt à répondre à l’appel des dirigeants sportifs et du sélectionneur de la Côte d’Ivoire », fait savoir celui à qui on assimile le jeu d’Avant-centres de classe mondiale.

Lire Aussi : Élection à la FIF : Drogba, ajoute ce grain de sel, chasse les ‘’abeilles’’, d’autres parrains suivront!

Faut espérer seulement qu’une opportunité lui soit accordée afin de voir ce qu’il vaut exactement.  Aux dernières nouvelles, l’athlète qui n’entend pas chômer serait en passe de retrouver un club de Ligue 1 ici en Côte d’Ivoire, le temps de rebondir.

 Le Sport et Inprouv’Africa.com

Le titre est de la Rédaction

commentaires
Loading...