Autosuffisance en riz en Côte d’Ivoire : l’approche « Krispi » de Brassivoire présentée au Ministre Gaoussou

0

Le riz, denrée omniprésente dans le quotidien des Ivoiriens, fait l’objet d’une attention particulière de la part du gouvernement. D’où la création d’un département ministériel consacré à sa promotion. ‘’Par anticipation’’, le brasseur des bières ‘’Ivoire’ initiait en 2017 le projet « Krispi ». A la fois pour améliorer la productivité et y apporter une valeur ajoutée, au bénéfice des acteurs de ladite filière. Et ça semble bien marcher. Brassivoire a présenté le 15 septembre dernier ce modèle au Ministre Gaoussou Touré.

Présenter le bilan de sa phase pilote du projet ”Korhogo Rice Sector Performance Improvement’’ ou « Amélioration de la Performance de la filière Riz à Korhogo’’ « Krispi ». C’est l’objet de l’audience accordée par le Ministre Gaoussou Touré. A la délégation conduite par M. Laurent Théodore, Dg de l’entreprise brassicole accompagné à l’occasion de ses partenaires.

Lire Aussi : Innovation chez Brassivoire : Ivoire sort sa version brune, Ivoire Black, attention « respect » requis !

Il en ressort que cette approche a permis à plus de 3 000 producteurs de riz de la région de Korhogo de recevoir des formations valorisant les bonnes pratiques agricoles. Donc respectueuses de l’environnement. En plus d’accroitre de 70 % leurs productions respectives. Embellies structurelles et financières qui se constatent d’ailleurs au fil des années.

Satisfecit partagé par le ministre qui a salué cette initiative.Tout en félicitant de vive voix  Brassivoire ainsi que l’ensemble des partenaires pour le travail abattu. Mieux pour Gaoussou Touré,  Krispi s’inscrit parfaitement dans la vision du gouvernement. Qui poursuit l’objectif d’atteindre l’autosuffisance en riz avant 2025 et de faire de la Côte d’Ivoire l’un des plus gros exportateurs africains à l’horizon 2030.

Quant à Laurent Théodore, il a souligné que ces performances ont été rendues possibles grâce à l’implication du Gouvernement à travers l’ Aderiz. Ainsi que le Fonds ppp pour les Pays Membres de l’Union du Fleuve Mano de la GIZ, Co-financier et partenaire d’exécution du projet. Artisans auxquels s’ajoutent l’ONG Fairmatch Support qui a implémenté le projet sur le terrain et Socomci, société ivoirienne en charge de la gestion de l’usine de riz de Korhogo.

Lire Aussi : Lancement de Lodjoukrou Festival : Brassivoire s’investit dans la valorisation de la culture Adioukrou

Et le top manager du fabricant des bières Ivoire, Mutzig et Class d’annoncer que Brassivoire gardera le cap au côté du gouvernement. En vue du développement de la filière riz en Côte d’Ivoire. C’est le lieu de préciser que dès sa création, la brasserie a fait le choix d’innover en incorporant une quote-part de fines brisures de riz produits localement dans la fabrication de sa marque phare, la bière Ivoire.

Chrys Yoan

commentaires
Loading...