Live Mobile Film : quand des jeunes ivoiriens créent le Cinéfone, films réalisés sur smartphone, un concours est lancé !

0

Sous d’autres cieux, Koré Achille (coordonnateur du projet) et ses collaborateurs auraient reçu un appui spécial du gouvernement. Quoique sans grands moyens, ils sont à leur 3è édition.  Le concept ‘’Cinéfone’’ de ces jeunes ivoiriens draine un triple avantage. D’abord la valorisation des métiers du web (création d’emplois),  la promotion du cinéma-de la culture- made in Côte d’Ivoire et enfin la sensibilisation du public sur des faits de société.

4

Lire Aussi : Inédit/ Cinéma/ Festival de Cannes : Saviez-vous que ‘’Karaba la sorcière’’ est membre du jury ?

L’acte III du Live Mobile Film, concours 100% digital de jeunes réalisateurs, vient d’être lancé. Avis aux smartphone-addicts et aux passionnés des métiers du cinéma ! Les candidats sont appelés  à produire des films (courts-métrages) de 3mn sur une thématique donnée.  Compétition adressée à tous les jeunes vivants en Côte d’Ivoire dont l’âge varie entre 18 et 30 ans sans distinction de race, d’ethnie, de culture et de religion.

Live Mobile Film est né en 2018 et est le fruit des réflexions de jeunes passionnés de promotion de l’art en général et du cinéma en particulier. Ayant décidé d’accompagner et propulser d’avantage le cinéma ivoirien par la détection et la valorisation des jeunes talents prometteurs.

Aussi la promotion du concept Cinéfone se propose en solution alternative aux difficultés de la réalisation, la vulgarisation du digital dans l’art. Pour cette édition, les digital-réa devront tabler sur la cohésion sociale ou la violence conjugale envers la femme ou alors la délinquance juvénile.

« Avec l’avènement des NTIC et du digital, nos smartphones ne sont plus simplement des outils de communication, mais bien plus, ils sont devenus des moyens d’expression sur les questions existentielles. Un nouveau rôle est  attribué à cet outil qui fait partie de notre quotidien. » Explique Achille, le concepteur en chef du ‘’Cinéfone’’.

Lire Aussi : Cinéma : Qui est vraiment « Hamed », ce flic aux gris-gris de la série National Security ?

Il faut dire que la majorité des réalisations ivoiriennes est l’œuvre de la jeunesse. Cela démontre qu’il y a de la bonne de la bonne graine. Cependant, des talents demeurent encore enfouis ou meurent du fait de l’obstacle titanesque qu’est l’acquisition de matériel cinématographique. D’où l’ alternative ‘’ cinéfone’’.

Recommandation spéciale d’ Inprouvafrica aux autorités ivoiriennes ! Les ministères de la culture et de l’économie numérique devraient être des partenaires de ce projet. A ne prendre que sa composante création d’emplois et promotion du 7è art éburnéen.

Appel du pied également aux nombreuses firmes opérant en Eburnie. Celles du secteur du numérique mais aussi toutes ces structure friandes de la jeunesse innovatrice. Le Live Mobile Film est une mine d’or, elle ne demande qu’un accompagnement pour une meilleure exploration. Pour sa part, la Rédaction  www.inprouvafrica.com  lui accordera gracieusement son appui éditorial, tout le long des ‘’tournages’’.

Pour tout renseignement : Veuillez contacter M.Koré +2250707433434

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...