Législatives 2021 : sous la tiédeur apparente, cette grosse bataille de fond (Yasmine Vs Serge Djibré)

0

Cocody, commune affranchie des chapelles politiques. Là où la candidate indépendante (Yasmina Ouégnin) a fait mordre la poussière aux émissaires du prestigieux duo Ado-Bédié aux législatives. Cocody, cité du vote cérébral que Hambak a dû fuir après 2 cuisants revers. Pour ces législatives du samedi 06 mars, apparemment Cocody ne trahira pas sa réputation. 

4

Les législatives ont cette particularité de ne pas emballer. Encore que la dernière présidentielle a laissé un goût amer. Cependant, Cocody demeure une zone à fort enjeu. De ce côté , il y a un discours qui tranche d’entrée avec nos paradigmes. Du style  « Le député n’est pas un agent de développement…le maire si…» .

Serge Djibré et Serge Amissah (l’autre candidat de la liste 1000 Volontaires pour changer la Côte d’Ivoire) clament le contraire : « Ce sont les lois qui changent nos vies. Du coup le législateur joue un rôle déterminant.».

D’ailleurs cette plateforme hybride (ni parti, ni société civile), fait campagne sur des propositions concrètes. Les 18 candidats que comptent les 1000 Volontaires au plan national , soulèvent des thématiques auxquelles ils apportent des pistes de solution.

Ce duo de [Serge (Djibré-Amissah)] qui peut surprendre

L’on retient 4 ou 5 projets : la suppression des frais de concours administratifs, l’aide personnalisée à la jeunesse active, la normalisation de la vie publique, le système simplifié de location-vente pour le logement et enfin la solidarité au monde rural.

Entre autres mécanismes de formalisation de ces idées, la taxation des vols. La Côte d’Ivoire enregistre environ 2,8 millions de voyages l’an. Autrement dit si une loi permet de prélever 100 milles Cfa sur le billet, ce sont 280 milliards qui pourront servir à appuyer les jeunes actifs par exemple. L’idée étant de casser l’esprit de fainéantise qui s’empare de plus en plus de notre jeunesse.

Une formation politique ou citoyenne sert d’abord à produire des idées. Et 1000 Volontaires en est un. Serge Amissah a été pensionnaire de ‘’The Wharton School of The University of Pennsylvania’’. La fameuse école qui a formé le Président Ouattara. De fait l’ancien de l’Esca aujourd’hui Consultant émérite en Finances et en développement, ne s’embarrasse d’aucun état d’âme sur les questions de management de haut niveau.

Sa proximité ‘’idéologique’’ d’avec l’autre Serge (Djibré) – par ailleurs Prix d’Excellence à la fois sous Bédié, Gbagbo et Ouattara, fonde la notoriété de ladite plateforme. Tous deux sont des hommes du sérail. Amissah et Djibré font partie de ces intelligences auxquelles l’État de Côte d’Ivoire fait souvent recours. Leurs expertises respectives les ont rapprochés de plusieurs Premiers Ministres, et Présidents de la République ici en Côte d’Ivoire.

Lire Aussi : Présidentielle 2020/ Serge Djibré (1000 Volontaires) :;Nous citoyens, remporterons ces élections, à la surprise des politiciens!; »

A ces atouts se greffent d’autres avantages concurrentiels. Primo, Serge Djibré a candidaté à la dernière élection présidentielle avant de voir écarté par « magie » par le Conseil Constitutionnel. Secundo, Cocody ‘’le clivant’’ pourrait privilégier ses “enfants’’, les exemplaires, les brillants et surtout les engagés (Volontaires). En réalité ces deux candidats ne sont pas inconnus de la haute sphère ; du grand monde du travail.

Ils jouissent d’une certaine notoriété auprès des habitants des quartiers chics. Ceux-là qui ne viendront jamais à un meeting. Qui ne feront jamais de posts encenseurs sur Facebook. Bref que vous ne verrez jamais ou rarement dans l’agitation des campagnes électorales.

C’est à Cocody et nulle part ailleurs, qu’un baron du Rhdp peut voter le candidat adverse (Fpi, Pdci, Indépendant).  Et vice-versa. C’est ce qui explique l’ignorance par les riverains de Koala Célestin, pourtant représentant du « tout puissant Rhdp » et surtout le bon samaritain du moment.

« Mêmes des inconditionnels Pro Ouattara m’ont dit qu’ils ne le voteront pas car il ne fait pas le poids. » Nous soufflait récemment un grand homme des médias à la Riviera 2.  En clair, des observateurs prédisent plutôt pour le 06 mars prochain, une finale qui mettra aux prises les 1000 Volontaires et la liste Pdci-Eds.

Quand bien même connaissant la « machine à victoire soviétique du parti de Ouattara » ils restent prudents dans leurs analyses.Tertio, le berceau qui a toujours arraché sa liberté face aux partis politiques semble demeurer soucieux de sa réputation.

 Il y a tout de même Yasmina Ouégnin

La députée sortante part avec l’avance popularité. Yasmina précède ainsi ses adversaires dans tous les foyers de la cité. Aussi, celle qui brigue un 3ème mandat législatif pourrait bénéficier des réseaux Pdci & Fpi de Gbagbo. Ce qui n’est pas négligeable. Bédié et Gbagbo ont d’ailleurs donné des consignes. Néanmoins nul mieux que YAS sait que Cocody est différent. Elle qui a humilié à la fois Ouattara et Bédié en 2016.

Pour tout dire, le retour de la fille du chef protocole d’Houphouët-Boigny à la Maison Verte la dessert en réalité. «  Elle nous a trahi…Nous l’avions voté parce qu’elle incarnait l’affranchissement à son temps. Du maillot jaune brandit elle nous revient en tunique verte sans notre avis…Pourtant c’est elle-même l’auteure de Ici c’est Cocody. Cocody n’aime pas foutaise » S’insurge Tapé S. Leader de jeunesse résidant à deux pas du siège du Pdci. Et le doute gagne le camp vert et bleu. Le meeting « poteau » du dimanche 28 février dernier au complexe de la Riviera Palmeraie est symptomatique de cette atmosphère voilée.

Yasmina Ouégnin n’a pas rien fait. Elle peut l’emporter. Cela n’est pas du tout à exclure. N’oublions pas que Kety Soumahoro a son petit monde à prendre en compte dans le débat.  Cependant Mme Vox Populi a un bilan à défendre. Malheureusement, les habitants sont sans nouvelle d’elle sur ce sujet. En fait, l’égérie de l’engagement citoyen féminin, n’a  pu proposer-10 ans durant- une seule loi devant permettre à la gent féminine de faire un pas de plus sur le chemin de son émancipation.  Du coup faire un bilan devient une véritable équation.

L’élection ‘’brule’’ ;  pour paraphraser cette icône du monde sportif.  C’est dire que tout peut arriver à partir du samedi 06 mars. Pour l’heure, il se peut que le débat commence déjà sur des plateaux télé. Attendons de voir.

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...