Côte d’Ivoire : Nathalie expulsée,Yamb s’installe et pour de bon !

0

Depuis la Préfecture de Police où elle répondait à une convocation, sous escorte policière, Nathalie Yamb, la conseillère du Prof. Mamadou Koulibaly, est conduite à l’aéroport FHB pour y être expulsée. Pourquoi un tel scénario digne d’une série américaine ? Pour l’heure, rien de convaincant côté officiels. Quoiqu’on peut se permettre quelques supputations.

Pourtant Nathalie Yamb circulait tranquillement dans les rues abidjanaises. Celle qui est à la fois Suisse et Camerounaise était cette femme politique ordinaire, engagée auprès du président de Lider. Mais tout va changer à partir du 24 octobre 2019. L’opposante participait ce jour-là au 1er sommet des Chefs d’Etat et forum économique Russie-Afrique à Sochi en Russie.

Au cours d’un panel, Yamb dira ‘’l’indicible’’ : [Morceaux choisis] « Parler d’identité africaine est une chose aisée… Nous avons les mêmes sentiments de solidarité, de compassion et les mêmes aspirations à la liberté, à la propriété, à la dignité, à la justice… Pourtant force est de constater qu’après l’esclavage, la colonisation, le pseudo indépendances, on ne nous a reconnu que le droit d’être libres, mais seulement au sein de l’enclos français. L’Afrique francophone est encore, en octobre 2019, sous le contrôle de la France…Nous voulons sortir du Franc Cfa, que Paris avec la complicité de ses laquais africain, veut pérenniser sous la nouvelle appellation Eco…Nous voulons le démantèlement des bases militaires françaises qui ne servent qu’à permettre le pillage de nos ressources, l’entretien des rebellions, l’entrainement des terroristes et le maintien des dictateurs à la tête de nos Etats… »

Ce discours n’est pas confié à une radio de proximité. Nous sommes bien à une tribune de haut niveau. Un forum hautement stratégique, surtout sur chez Vladimir Poutine. Le monde entier en a donc échos. C’est le choc des extrêmes.

Et tout s’accélère du coup. La collaboratrice de l’ancien président de l’Assemblée Nationale ivoirienne est bannie de Wikipédia puis de Facebook.  Le Quai d’Orsay s’insurge contre ses propos et le territoire français lui est interdit. Pis le ministre des Affaires étrangères français monte et créneau et Yamb est fichée S par l’administration Macron.

Mais Nathalie reprend tranquillement ses activités politiques une fois revenue en Côte d’Ivoire. Il se trouve que le Président Français y est annoncé. Déplacement « reporté », « pas reporté puisque pas annoncé » puis « …annoncé d’ici fin décembre ». Bref,  Emmanuel Macron sera en Côte d’Ivoire avant 2020.

Via  les réseaux sociaux l’on apprend aussi  que « l’héroïne de Sochi » a émis le vœu de mettre  ‘’ gracieusement ‘’ son ‘’expérience’’ au service ‘’du protocole’’ en vue de réserver un bel accueil de l’hôte de qualité.

Est-ce la  ‘’proposition’’ qui a mis le feu au poudre ? Nathalie Yamb a-t-elle posé un acte que les Ivoiriens ignoreraient ?  Et qui lui a valu cette expulsion du pays dirigé par un rassemblement d’Houphouétistes pour la DEMOCRATIE et la paix ? Wait and see.

Par ailleurs, si l’on venait à donner raison à ceux qui estiment qu’il y  a un lien avec son discours ou du moins à la visite de Macron en Côte d’Ivoire, ce serait tout simplement improductif comme opération.

Car autant il y a eu Steve Biko,  Sékou Touré, Thomas Sankara, Mobido Keita, Robert Mugabe, Mohamad Kadhafi, incarnés en des leaders contemporains. Autant il y aura des Kemi Seba, Nathalie Yamb et tous ces activistes plus ou moins célèbres de notre époque.

La France devrait plutôt songer à s’adapter à la direction du vent qui souffle sur l’Afrique ces derniers temps.  Si l’ancienne puissance coloniale ne consulte pas suffisamment la météo, ce vent risque de sonner la révolte collective.

Chers autorités françaises ,analysez bien les manifestations au Burkina Faso, au Mali etc. Relisez les récentes sorties des célébrités Salif Kéita et Frédéric Kanouté. La cadre de Lider n’a nullement eu besoin de leur passer le mot.

Nathalie est certes expulsée d’Abidjan, mais Yamb s’installe en Côte d’Ivoire et par-delà sur le continent noir. Ce, pour de bon.  D’ailleurs est-ce encore possible de museler une personne qui manie avec aisance et la langue de Molière et le langage des Tics ?

Marc-Emmanuel Moyé

commentaires
Loading...