Côte d’Ivoire : ces bouleversements qui obscurcissent davantage le flou sur le retour de Laurent Gbagbo 

0

Après ‘’l’ombre’’ Marcel Amon Tanoh, le ‘’jumeau’’ Daniel Kablan Duncan quitte Alassane Ouattara. Eugène Aka Aouélé, le rescapé du gotha des cadres Sud-Comoéins, n’aura pas le polyglottisme nécessaire pour vendre le produit Rhdp à la fois aux Sanwi, Ehotilé, Abouré, Essouman, N’Zima et aux Adouvoulé. L’aval Duncan n’existant plus. Et dire que quasiment chaque Région du pays rumine sa part de spoliation.

4

« Duncan Vice-Président » dans l’espoir de succéder à Alassane Ouattara. Le Rhdp devrait savoir que c’est l’espérance qui ‘’calmait’’ jusqu’à date les vagues de l’océan Atlantique [bordant la Région du Sud-Comoé]. Dès lors que le ‘’fils’’, ce taciturne, s’est fâché, la ligne rouge est franchie systématiquement. Le régime n’a qu’à se renseigner auprès de Nanan Awoulae Tanoe Amon, Roi de Grand-Bassam. Il détient une kyrielle de pièces à conviction depuis les dernières municipales.

La tournure des évènements de fin de mandat du Président Alassane Ouattara laisse surement songeurs les gardiens de la ‘’Case’’. Ce n’est pas faire injure à la mémoire du défunt candidat du Rhdp de dire que son parti a perdu le Nord ; en partie, avec le schisme crée par Guillaume Soro.

Aussi, dépourvus du copilote Albert Mabri Touakeusse, les ‘’bulldozers’’ d’Anne-Désirée Ouloto ne sauront réussir la razzia promise dans les Montagnes. Quand bien même, l’autre Albert (Flindé) tente de manœuvrer à l’idée de faire oublier son homonyme. L’Ouest montagneux est d’abord un nid de voix dominé par le Fpi de Laurent Gbagbo et l’Udpci de Mabri. C’est un fait.

Il va falloir ressortir les calculettes !

La météo devient de plus en plus funeste pour le parti d’Alassane Ouattara. L’électorat naturel du « Grand Nord » s’est largement effrité. Les emprisonnements de Pro-Soro, la « mystérieuse mort » d’Issiaka Ouattara dit Wattao, le lot distendant de « frustrés et de déçus » aidant. Le ‘’V Baoulé’’ justement ‘’verrouillé’’ par Henri Konan Bédié. Les suffragants de ce côté-là ont une particularité en effet. « HKB candidat » a force de fétiche. Difficile donc d’en détourner les adeptes.

L’hégémonie Pdci de Bédié se dispute historiquement le terrain sur le front Est de la Côte d’Ivoire. En réalité l’Akan de l’Est, sinon l’Akan, est foncièrement Pdci ou Fpi. On sait par exemple que le pays Attié est  « GbagboAddict». Les autres se contentent de se partager  l’infime partie restante du gâteau. Qu’Ado climatise toutes les régions Akan ; ne changera rien. C’est un postulat.

Néanmoins le Centre-Ouest Bété ainsi que le Sud (District d’Abidjan) et son Melting-pot , demeurent quant à eux négociables. Le ‘’fétiche Laurent Gbagbo’’ n’a pas la même robustesse mystique que celui que représente Bédié en pays Baoulé. Mais autant les dévots du Rdr se comptent dans toutes les contrées ivoiriennes, autant Gbagbo jouit d’une aura nationale.

Du coup, le « C’est bouclé et géré » tonné depuis, ne fait plus grand échos. Or l’objectif du Rhdp n’a pas varié. Les Unifiés se serviront de leur avance du tenant du titre pour l’atteindre coute que coute. Et la reconfiguration du tout ce schéma rend complexe la résolution de l’équation l’inconnu Gbagbo.

Laurent Gbagbo fait partie en effet des entraves majeures à cette marche. Son retour changera automatiquement le statut de tocard de la candidature du FPI qu’entend proposer Affi N’Guessan. L’inverse garantit le statuquo du reste bénéfique à tous les prétendants [sans exception]. L’ex-Premier Ministre frontiste a décidé d’engager lui-même le combat au cas où  le « Woody » n’irait pas.

Tohu bohu qui profite d’une part à Henri Konan Bédié. Qui portera ainsi sans partages désormais la casquette de porte-voix national des mécontents. D’autre part à Ouattara et les Unifiés qui voient sauter un verrou en moins. En clair, le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire n’est pas pour maintenant. Du moins selon que cela dépende d’ Alassane Ouattara et des autres prétendants à la course au palais d’octobre prochain.

Marius Aka Fils   

commentaires
Loading...