Consommation de la bière : Les résultats de ces récentes études scientifiques vont vous surprendre !

0

L’abus de l’alcool -donc de la bière- est dangereux pour la santé. En revanche, la consommer  sans en abuser, très bon pour la santé. Les deux assertions sont scientifiquement prouvées. Découvrons les bienfaits ‘’ignorés’’  de ce breuvage.

4

Boire de la bière renforce la solidité de nos os, les femmes en premier….

 Trois (3) récentes études espagnoles, françaises et anglaises (2019-2021) soutiennent cette thèse. Des chercheurs français ont découvert que consommer de faibles quantités d’alcool avait un impact positif sur notre densité osseuse. A l’issue de l’analyse de la densité osseuse de 7 895 femmes. L’étude révèle en effet  que le houblon, par l’action de l’humulone, empêchait l’autodestruction osseuse par les ostéoclastes.

Lire Aussi : Rivalité en Côte d’Ivoire : quand Brassivoire et Solibra dépassent les bornes !

Le Pr. Jonathan Powell, directeur de recherches en nutrition à l’université de Cambridge (Angleterre) affirme que la bière prévient la perte osseuse. Les scientifiques espagnols justifient cette densité osseuse par la présence du silicium dans la bière. Substance jouant un rôle important dans la croissance du tissu osseux et qui prévient l’ostéoporose grâce à la combinaison éthanol+ silicium+ phytoœstrogène.

…diminue les risques d’infarctus

L’infarctus se manifeste par le blocage du flux sanguin vers le muscle cardiaque (le cœur). C’est l’autre nom de la« crise cardiaque ». Heureusement, on peut l’éviter à travers la bière. Une vérité venue de la mythique ville d’Athènes (Grèce) et datant de juillet 2013. A en croire des érudits, boire un grand verre de bière (l’équivalent de 400 ml), améliorait le flux sanguin dans les vaisseaux.

…réduit le diabète

Les humulones (composé qui lui donne son goût amer) ont des effets positifs insoupçonnés contre le diabète, la prise de poids et même certaines formes de cancers.  D’après une étude de l’université de Washington (Usa). Aberrant diront certains.

Lire Aussi : Effets des changements climatiques : Amateurs, si rien n’est fait, vos bières ne vont plus mousser !

Quoique les preuves scientifiques ont été versées dans la revue Angewandte Chemie International Edition. Mieux, les auteurs étudient d’ailleurs comment des humulones isolés et leurs dérivés pourraient être prescrits comme médicaments à terme.

Ils sont rejoints dans leur thèse par des chercheurs espagnols. Ces derniers affirment que la présence des polyphénols  dans la bière boire permet de réduire le risque de diabète.  Néanmoins, ils insistent sur l’importance d’associer un régime alimentaire méditerranéen (composé de poissons, d’huile d’olive, de fruits et de légumes) et de l’exercice physique à une consommation modérée (bière).

hydrate le corps tout comme l’eau (… elle ne remplace pas l’eau)…

 La bière est composée à 90% d’eau. Du coup elle désaltère. On peut ainsi la recommander en cas de soif ou après des efforts physiques. Toutefois, le sarcophage doit être peu alcoolisé et sucré et avoir une teneur élevée en houblon.

…bonne pour les reins

Sa consommation permet de lutter contre la formation des petits cailloux se formant dans les reins. Ce n’est pas Inprouvafrica qui le dit. Mais le célèbre Dr. Tero Hirvonen (National Public Health Instituts of Helsinki (Finlande). Il a démontré que les résines de houblon présentes  permettraient l’élimination des dépôts de calcium au niveau des reins. Ce qui abaisse ainsi le risque de calculs rénaux.

…améliore la mémoire

C’est Dr. Jiangou Frang de l’université de Lanzhou  (Chine) qui le dit. Et des chercheurs de l’université de Juntendo (Japon), le confirment. Le houblon amer  améliorerait la concentration et accélérerait les mécanismes de pensée. Mieux, consommer le houblon réduirait également le niveau de stress et améliorerait l’humeur.

Lire Aussi : Bière en Côte d’Ivoire : il y a 2 ans atterrissait Ivoire, la révolution; aussi

procure le bonheur….

Selon les chercheurs de l’Université de l’Indiana (Usa) le goût de la bière est source de bonheur. Ce savoureux breuvage nourrit le cerveau d’une grande quantité de dopamine (l’hormone du bien-être). D’ailleurs point n’est besoin d’une étude pour se rendre à l’évidence. Si Yopougon s’appelle « la joie » c’est bien parce que c’est aussi la cité de la bière.

Lire Aussi : Chill by Bock : le citron s’invite dans la bière, la concurrence change de goût !

Consommer la bière procurerait bien d’autres bienfaits. A condition-bien entendu- d’une consommation modérée. Car dans le sens contraire, la bière devient alors un poison.

Marius Aka Fils

 

commentaires
Loading...