Bienfaisance : La Fondation BOA ‘’redonne vie’’ aux bébés  orphelins de Maria Poupo (Soubré)

0

Samedi 16 janvier dernier, c’est les mains chargées que M. Amon Anaki (chef Agence Boa) de ville et sa délégation ont investi la pouponnière Maria Poupo de Soubré. Mandaté par la Fondation éponyme (Banque Boa) et en partenariat l’ONG Green Land For Africa, ce visiteur a donné aux pensionnaires de quoi espérer.

4

Les conditions d’hébergement des orphelins de cet établissement connaitront une embellie. La Fondation Boa et son partenaire leur ayant offert ce jour-là : 20 lits, 20 matelas, 50 draps, 30 serviettes, 5 ventilateurs, 2  chauffe-eau, 700 médicaments de premières nécessité.

En clair, comme l’a souligné si bien  M. Amon  « Ce geste  d’une valeur de 12 millions de francs CFA permettra une meilleure prise en charge des bébés et encourager la population à plus de responsabilité et au sens de la solidarité.» Mieux  « ce don vient redonner vie aux enfants » selon le directeur de l’ONG Green Land For Africa. Et le dire ainsi n’a rien exagérant quand on sait que nous donnons rarement de coups d’œil dans ces établissements pourtant demandeurs de bonnes volontés.

Lire Aussi : Le Repas du Mois : Un fabuleux Charity Day en cours de téléchargement à Gagnoa (28-29 août prochain) !

De quoi soulager la bonne Sœur Valérie Bouda Pabegba, responsable de ladite pouponnière. Elle qui n’a pas manqué de témoigner sa gratitude à l’endroit de ses bienfaiteurs. Car c’est tout un chapelet de difficultés que la « maman » en chef des lieux  a dû égrainer au cours de cette cérémonie de don. Entre autres  paiement des salaires du personnel, manque de subvention, insuffisance  de locaux appropriés etc.

La pouponnière Maria Poupo de Soubré, est-il bon de le rappeler, est dirigée par la communauté des Sœurs Notre Dame du Calvaire arrivées en Côte d’Ivoire en 1959. Congrégation internationale française, précisément de Gramat.

Lire Aussi : Covid19/ Solidarité : soutiens aux populations, les bels exemples AVA et LE REPAS DU MOIS

Aujourd’hui l’un des sujets de prière majeurs de  cette communauté des est l’obtention d’un agrément pour la pouponnière. A cette doléance  le représentant du préfet de Région de la Nawa, préfet du département de Soubré,  Koné Messamba a semblé prêter bonne oreille.

Notons que cette pouponnière compte une centaine d’enfants, tous orphelins de mère issus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire. Au dire de  la Sœur Andrée Marcelle Affi, responsable du suivi de la subvention de la pouponnière Maria Poupo de Soubré.

 

Toubenit Amos

commentaires
Loading...