Santé : Brassivoire réhabilite et modernise l’hôpital général d’Anyama

0

103 millions de F Cfa c’est le coût global des travaux de réhabilitation et de renforcement du plateau technique de l’hôpital général d’Ayama. Œuvre faite la société Brassivoire sur financement de Heineken Africa Foundation (HAF), organisation appartenant au grand groupe Heineken, le financement des. Le 20 décembre dernier, le brasseur a procédé à  la remise officielle de ces infrastructures sanitaires modernes.

4

Dans les détails, les Cent soixante mille ( 160 000 Euros) concernent la construction d’un forage avec un château d’eau ; la dotation du service de gynéco-obstétrique en tables d’accouchement et de consultation ; la dotation d’un appareil d’échographie et d’un cardio-topographe  et enfin le renforcement des équipements du 1er  bloc opératoire.

Face aux populations et aux autorités présentes, le Dg de Brassivoire,M. Laurent Théodore,  a indiqué que la politique sociétale de son entreprise consistant à « Brasser un monde meilleur » et « grandir avec sa communauté », la santé et le bien-être des communautés constituent par conséquent ses composantes majeures.

Ainsi de par cet acte, Brassivoire entend répondre aux côtés du gouvernement de Côte d’Ivoire, aux besoins vitaux des populations de la ville d’Anyama. Singulièrement face aux difficultés liées en approvisionnement en eau potable et en équipement des services de gynéco-obstétrique et du bloc opératoire de l’hôpital général d’Anyama.

L’impact direct étant le renforcement des capacités de prise en charge des malades ainsi que   l’amélioration qualitativement de l’offre de soins de santé au profit de plus de 175 000 personnes. Le tout contribuant également à réduire significativement le taux de mortalité infantile dans le District sanitaire d’Anyama.

Toubenit Amos

commentaires
Loading...