Opération St Valentin : cette pub relève d’un Marketing intelligent, tout simplement !

0

Elle est là, la fête dite des amoureux. En plus de raviver la flamme idyllique, la Saint Valentin aiguise aussi l’ingéniosité des marketeurs. Dans la kyrielle de publicités commerciales, celle de l’opérateur des services financiers Standard Chartered Bank Côte d’Ivoire a toutes les chances de captiver à la fois Roméo et Juliette.

4

L’accroche : « Ouvre ton compte et reçois 20 000 FCFA ».  Nous sommes dans la publicité intelligente. Parce qu’en plus d’être séduisante est elle aussi pertinente voire structurante.

Séduisante parce qu’au bout, il y a un gain de 20 000 FCFA. Sociologiquement, il n’y a pas meilleure offre. L’argent n’est pas monnaie courante en ce moment dans le quotidien des Ivoiriens en effet. De sorte que 20 000 F CFA surtout sans effort, apparait colossal.

En plus cet établissement a une longueur d’avance sur la concurrence grâce à approche digitale poussée. De fait, l’ouverture de compte chez Standard Chartered Bank se fait juste via un petit jeu de clavier ; sinon au bout des doigts et en toute liberté.

L’offre est pertinente car l’amour dont il est question à la Saint Valentin est très loin de celui de Roméo et Juliette. Il s’agit plutôt de la nouvelle version promue par un certain DJ Léo. En gros, ici tout se marchande.

Du coup, les 20 000 FCFA peuvent énormément peser dans la balance de la drague. Un ‘’pointeur’’ peut ‘’prendre des points’’ en offrant justement l’ouverture de compte à sa cible. Et ça peut  ‘’prendre’’ comme on le dit à Abidjan.

La pub est structurante du fait qu’il brise un code. En effet les banquiers se plaignent de la faiblesse du taux de bancarisation. Oubliant que cette phobie de l’établissement financier de l’Africain est entretenue par le système bancaire lui-même. L’Africain est majoritairement agriculteur, artisan, bref opère généralement dans l’informel. Il admet difficilement le fait que le banquier ne lui fasse pas crédit. A cela s’ajoutent les tracasseries interminables lorsque par extraordinaire le financier décide de satisfaire sa requête. Ainsi que les ponctions insoupçonnées opérées sur son petit compte bancaire.

Seulement le fait de savoir que l’ouverture de compte est aussi aisé et par-dessus tout ‘’rentable’’ (20.000 FCFA), pourrait contribuer à accroitre progressivement ce fameux taux de bancarisation.

A l’évidence, cette  banque  y met de la volonté, du cœur, comme exprimé d’ailleurs sur ce beau visuel de campagne publicitaire. A espérer que ce genre d’initiatives visant à rendre le processus davantage flexible se multiplie bien entendu.

La campagne « Valentine Day » de la Standard Chartered Bank sort du commun. Du moins si l’on s’en tient au langage commercial bancaire ivoirien. Il  paraissait donc raisonnable pour  Inprouv’Africa d’en parler. Car ayant décidé d’accorder un appui éditorial tacite aux initiatives structurantes pour l’Afrique.

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...