Mobile Money : les Ivoiriens migrent vers Wave, Orange menace, le  »pingouin » prépare le coup de sommation !

0

Moov a atterri en Côte d’Ivoire en 2006. Depuis lors les Ivoiriens ont réalisé qu’il était possible de téléphoner à moins de 500 F Cfa la minute. L’histoire se répète. Le mobile money se conjugue de plus en plus en Wave. L’opérateur américain opère une révolution dans le secteur. Evidemment ça ne plait pas…’’tant pis’’ ! Le contexte socioéconomique offre peu de choix aux Ivoiriens.

4

Wave, comme on le fait chez l’Oncle Sam, a pris le temps de s’infiltrer solidement. Le new comer de l’univers du mobile money est présent en Eburnie depuis 2018. Mais a choisi de dérouler le rouleau compresseur seulement cette année. Certainement le temps de détecter toutes les faiblesses du camp adverse. Parallèlement trouver la tactique pour séduire les Ivoiriens. Il se dit que ces derniers « aiment cadeau ». Alors il offre le premier réseau de services financiers sans frais de gestion de compte.

Jusque-là timide, le concurrent du trio traditionnel de mobile money ratisse large depuis. En fait l’offre étant  tellement belle pour être vrai, il fallait rassurer. Et la communication joue ce rôle. La psychologie des peuples démontre qu’on ne croit que lorsqu’on a vu. Et depuis un certain temps, le ‘’pingouin ‘’ est omniprésent dans les médias.

Quand bien même en réalité, ça ne demandait de trop d’efforts pour appâter.  Un compte sans frais de dépôt ou retrait. Transferts d’argent à seulement 1%. Paiement de facture sans frais. On ne peut faire mieux en termes d’inclusion financière.  Encore qu’avec cet outil fait sauter les barrières inter-réseaux. Les transactions sont possibles quel que soit le réseau téléphonique. Deux gros avantages concurrentiels difficiles à rattraper.

En face c’est presque le branle-bas. Orange Côte d’Ivoire aurait (non confirmé par la maison) menacé des distributeurs agrées de suspension de compte. Pourtant ceux-ci gagnent 4 fois plus avec Wave. Les opérations via ce canal profitent aussi bien aux distributeurs qu’aux consommateurs. Qui n’aimerait pas faire du chiffre ou du moins économiser ?

Ce révolutionnaire ambitionne de  faire de l’Afrique le premier continent cashless. D’ailleurs il déclare avoir fait sortir au Kenya, près d’un million de personnes de la pauvreté. En Côte d’Ivoire, elle n’entend pas faire dans la dentelle non plus. De sources introduites, l’entreprise à la couleur bleu de mer prépare du lourd en Eburnie.  Des box Wave sortiront de terre bientôt. Et même là encore, l’esprit d’innovation s’exprimera ; nous dit-on. Ajoutant que des actions à venir dérangeront davantage.

Autrement dit, les «menaces » n’auront pas d’effet. De toute façon, la concurrence n’est pas naïve. Ce ‘’Pingouin’’ en face n’est pas que décoratif. Derrière cette mascotte se cachent des messages clairs. A savoir détermination, adaptabilité, camouflage, confiance en soi etc. Tout un symbolisme. Rude sera la bataille.

Marius Aka Fils

commentaires
Loading...